Levi, Kittilä, Laponie, Finland
Levi, Kittilä, Laponie, Finlande

Kittilä, Laponie, Finlande N 67 47 3.56 / O 24 51 4.45

Au nord de la Finlande, en plein cercle arctique, le soleil ne se montre pas le bout du nez très longtemps en décembre. Tout un défi pour la photographie! Je constate dès mon arrivée que la pénombre règne sur la région de Kittilä. Tard dans la matinée, vers 10 h 45, le soleil apparaît sous une couverture nuageuse diffusant une lumière blafarde. Sur la route près de Levi, je bifurque dans un chemin qui semble sinuer vers les nuages en altitude. J’arrive rapidement dans un cul-de-sac. J’empoigne alors mon sac à dos et décide d’explorer les environs à pied pour une troisième tentative. Il m’est quasi impossible de m’y repérer, mais je continue d’avancer dans une visibilité presque nulle. Atteignant le sommet, les vents sont puissants. Une éclaircie survient! C’est à ce moment que j’aperçois cette petite cabane surplombant un paysage qui s’étire vers l’infini. Une véritable « Lappi postikortti ».

Forêt enneigée sous un soleil rasant l’horizon, un tableau typique des mois de l’hiver.
La rivière Ounasjoki avec le mont Levi en arrière-plan.

La Finlande est un pays de grande nature où lacs, rivières et forêts composent majestueusement le paysage à perte de vue. La végétation au coeur du cercle arctique finlandais est similaire à celle des régions de Canada qui se retrouvent entre le 48e et 55e parallèle. Mais en Laponie finlandaise, on se situe au 67e parallèle. Ce qui est bien au dessus de l’Islande! Bien que sa position soit beaucoup plus au nord que Kujjuaq, l’effet du « Gulf Stream » avec ses courants chauds crée un climat hivernal très agréable souvent ponctué de tempête de neige collante. Les paysages prennent des airs de cartes de Noël quasi au quotidien…

Arrivé dans la région de Kittilä depuis quelques jours, je me suis familiarisé avec la signalisation et le style de conduite local. Je constate aussi que les abrasifs routiers ne sont pas coutume dans ce coin du monde. Cela augmente le défi de conduite puisque les routes sont complètement glacées. Néanmoins, neuf voitures sur dix, dont la mienne, sont équipées de pneus Nokian munis de nombreux clous, un produit « Made in Finland ».  

Signalisation dans le sentier sur la montagne de Levi.

À quelques kilomètres de Kittilä,  le village de Levi fait la réputation de la région. Les activités de plein air sont nombreuses et variées : ski alpin, ski nordique, raquettes, motoneige, traineau à chiens jusqu’aux balades en traineau tiré par des rennes. Ainsi, les visiteurs peuvent vivre le style de vie des habitants de ce territoire exceptionnel. Pour ma part, j’opte pour l’exploration de l’arrière pays et des sentiers de randonnée. Au sommet de la montagne de ski, dans un paysage digne de l’ère de glace, le Panorama Hotel est un lieu de prédilection pour prendre l’apéro.

Au fil de mes discussions avec les « locaux »,  une question revient : « Est-ce que tu es allé à Rovaniemi? » Cela m’incite à embarquer mon sac à dos dans la voiture et mettre le cap sur Rovaniemi par la route 79. Un trajet de 170 kilomètres que j’ai fait en trois heures en raison des mauvaises conditions routières. De plus, la présence de rennes sur la route est très fréquente et dans la pénombre, la prudence s’impose. Tard en automne et au plus fort de l’hiver, les heures d’ensoleillement sont très limitées dans cette région nordique. Mais quand le soleil est de la partie pour quelques heures, c’est un lever-coucher de soleil continue! Selon moi, il n’y a qu’une seule façon pour décrire la lumière. Simplement, de la pure magie!

Rovaniemi, laponie, Finlande
La résidence du Père Noël, le vrai, se situe à Rovaniemi en plein coeur du village du Père Noël.

Arrivé à Rovaniemi, la capitale de la Laponie finlandaise, je me rends au célèbre village du Père Noël. Le vrai de vrai! Ne sachant pas à quoi m’attendre, j’imagine quelques scénarios. Celui de l’attraction hautement touristique l’emporte. Mais je dois l’avouer, bien que je ne croie plus au Père Noël depuis longtemps, ce lieu sait remettre la magie de Noël dans le coeur des plus coriaces. Je me surprends même à faire la file pour voir le vrai Père Noël qui se trouve dans une pièce un peu en retrait. Néanmoins, la magie de Noël n’a pas suffit à me faire patienter jusqu’au moment de la fameuse rencontre… J’ai plutôt préféré une promenade en traineau de rennes!

Pour voir le reportage complet

Journal de Montréal, Laponie

 

INFOS PRATIQUES

Comment y aller

Depuis Helsinki, j’ai volé avec Norwegian à très bon prix et sans frais pour les bagages enregistré!

Où dormir

À Kittilä : Le Golden Goose Guesthouse.

À Levi : Le Break Sokos hotel.

« Inside tips »

De novembre à mars, louer une voiture munie de pneus Nokian cloutés. La fierté locale et le bonheur sur les routes glacées…

Laisser un commentaire